Accueil  >  Cancer  >  Germanium et lésions précancéreuses...
01-01-2001

Germanium et lésions précancéreuses

77 rats avec des lésions pré-cancéreuses de l'estomac induites chimiques ont été divisés en trois groupes de façon randomisée. Deux recevant du sélénium ou du germanium, le troisième servant de témoin. Les résultats ont montré que le sélénium et le germanium pourraient avoir un effet préventif sur les lésions de l'estomac chimiquement induites chez le rat.

--------------------------------------------------------------------
(Chung Hua Wat Ko Tsa Chih, 1996, 34 (4) :221-3)
Télécharger le pdf contenant cet article Format PDF
A découvrir aussi
10-06-2014
Le DIM (di-indolylméthane) module positivement le métabolisme...
Les légumes crucifères, brocolis, choux, choux-fleurs sont la source de puissants phytonutriments capables de modifier le métabolisme des œstrogènes chez l'homme comme chez la femme...
Lire plus
03-11-2016
Activez vos gènes anti-cancer
Des expériences conduites sur des souris ont montré que leur durée de vie pouvait être prolongée de 45 % en activant certains gènes. Or, les...
Lire plus
11-12-2017
L’AHCC : l’histoire d’un champignon japonais qui...
Bien avant l’arrivée des médicaments, les hommes savaient utiliser les propriétés des éléments du vivant pour se soigner. Certains champignons, par exemple, étaient utilisés pour...
Lire plus
Suivez-nous
Sélectionnez la langue de votre choix
frenes

Gratuit

Merci de votre visite, avant de partir

inscrivez-vous au
Club SuperSmart
Et bénéficiez
d'avantages exclusifs:
  • Gratuit : la publication hebdomadaire scientifique "Nutranews"
  • Des promotions exclusives aux membres du club
> Continuer