Accueil  >  Cancer  >  Thymostimuline et chimiothérapie -...
01-01-2001

Thymostimuline et chimiothérapie

Une étude a porté sur 211 patients atteints d'un cancer colorectal métastatique. Son objectif était d'évaluer un possible effet protecteur de la thymostimuline (TS) sur une leucopénie (diminution du nombre de leucocytes du sang) induite par la chimiothérapie ainsi que sur les épisodes de fièvres qui lui sont associés. Elle devait également examiner la possibilité que la Thymostimuline puisse améliorer l'efficacité thérapeutique et la tolérance de hautes doses d'acide folinique (AF) et de 5-fluoruracil.

Les résultats ont montré un taux de réponses nettement supérieur au traitement associant acide folinique, 5-fluoruracil et thymostimuline (30%) qu'à celui sans thymostimuline (18%). Cependant, aucune différence n'a été observée entre les deux traitements en terme de temps de progression ou de durée moyenne de survie. Dans un néoplasme virtuellement chimiorésistant comme le cancer colorectal, l'objectif de tous les efforts thérapeutiques doit être d'augmenter l'efficacité du traitement sans aggraver sa toxicité et d'éviter une augmentation du taux de réponse au détriment de la qualité de vie du patient. L'ajout de la thymostimuline au traitement avec le fluorofolate augmente le pourcentage de réponses avec moins de toxicité que le fluorofolate seul.

Une autre étude a examiné l'effet de la thymostimuline en complément d'une chimiothérapie sur des patients atteints d'un lymphome malin non hodgkinien. 150 patients furent enrôlés dans l'étude. Les résultats ont montré que l'administration de thymostimuline pendant 7 jours, avant la chimiothérapie, était associée à un ratio significativement plus élevé de totales rémissions.


---------------------------------------------------------------------------

(Anticancer Research, 1994; 14: 617-620, American Journal of Clinical Oncology, 1995, Vol 18. n°1)

Télécharger le pdf contenant cet article Format PDF
A découvrir aussi
10-06-2014
Le DIM (di-indolylméthane) module positivement le métabolisme...
Les légumes crucifères, brocolis, choux, choux-fleurs sont la source de puissants phytonutriments capables de modifier le métabolisme des œstrogènes chez l'homme comme chez la femme...
Lire plus
03-11-2016
Activez vos gènes anti-cancer
Des expériences conduites sur des souris ont montré que leur durée de vie pouvait être prolongée de 45 % en activant certains gènes. Or, les...
Lire plus
11-12-2017
L’AHCC : l’histoire d’un champignon japonais qui...
Bien avant l’arrivée des médicaments, les hommes savaient utiliser les propriétés des éléments du vivant pour se soigner. Certains champignons, par exemple, étaient utilisés pour...
Lire plus
Suivez-nous
Sélectionnez la langue de votre choix
frenes

Gratuit

Merci de votre visite, avant de partir

inscrivez-vous au
Club SuperSmart
Et bénéficiez
d'avantages exclusifs:
  • Gratuit : la publication hebdomadaire scientifique "Nutranews"
  • Des promotions exclusives aux membres du club
> Continuer