Accueil  >  Minceur et Gestion du poids  >  Des suppléments nutritionnels pour...
01-06-2008

Des suppléments nutritionnels pour mieux contrôler son poids

poidsPar leurs actions sur les différents mécanismes de la perte de poids, des ingrédients nutritionnels comme la fucoxanthine, le glucomannane, le chrome, le Garcinia cambogia, les guggulstérones, le café vert, la forskoline, le magnésium, le potassium, la L-carnitine… agissent de façon synergique pour favoriser l'amincissement.

En agissant sur les mécanismes de la satiété, contre les envies irrésistibles de grignoter, sur le métabolisme hydrique, en limitant l'absorption des sucres et des graisses, en améliorant la sensibilité à l'insuline et le contrôle de la glycémie, en stimulant la thermogenèse et le brûlage des graisses, en facilitant la lipogenèse… les ingrédients nutritionnels vont aider à la perte et au maintien du poids.


La fucoxanthine

La fucoxanthine est le pigment brun que l'on trouve en quantité importante dans l'algue brune Undaria pinnatifida, ou wakamé, utilisée dans les salades et les soupes de miso japonaises. Des chercheurs de l'université d'Hokkaido, au Japon, viennent de démontrer que la fucoxanthine brûle très efficacement les graisses. Travaillant sur des souris, les scientifiques japonais ont réussi à démontrer qu'en stimulant la production d'une protéine, l'UCP1, capable d'oxyder les graisses et de favoriser leur dégradation, la fucoxanthine pouvait permettre une perte de poids de 5 à 10 %. Ils ont également démontré qu'elle stimule la production par le foie des souris de DHA (acide docosahexaénoïque), un acide gras de la famille des oméga-3 connu pour diminuer les niveaux de « mauvais » cholestérol LDL1, 2.
Deux études en double aveugle, contrôlées contre placebo, ont testé sur 150 femmes en surpoids l'effet de fucoxanthine concentrée associée à un régime apportant 1 800 kcal. Les sujets ont été suivis pendant 16 semaines. Dans le premier essai, le groupe supplémenté en fucoxanthine a perdu en moyenne 7 kg, contre seulement 1,5 kg dans le groupe placebo. Dans la seconde étude, le rythme métabolique des sujets prenant de la fucoxanthine était nettement plus élevé que celui des sujets sous placebo.

Le glucomannane induit une sensation de satiété

Le glucomannane, une fibre alimentaire hydrosoluble avec une viscosité particulièrement élevée, est extrait de la racine de konjac. Pris avant les repas avec de l'eau, le glucomannane se lie à l'eau dans l'estomac et l'intestin grêle pour former une masse gélatineuse, visqueuse qui ralentit l'absorption des sucres et inhibe la réabsorption du cholestérol intestinal excrété par le foie. Il induit également une sensation de satiété et réduit la quantité de calories absorbées.
Un essai clinique en double aveugle contrôlé contre placebo a montré que des sujets obèses ayant pris un gramme de glucomannane avant chaque repas pendant huit semaines avaient perdu 2,5 kg. Au cours de cet essai, les sujets n'ont pas modifié leurs habitudes alimentaires et de pratique d'exercice physique. Le cholestérol total et le LDL ont également été respectivement réduits de 21,7 et 15,0 mg/dl dans le groupe supplémenté en glucomannane. Aucune réaction secondaire n'a été rapportée3. Plusieurs autres études ont confirmé que le glucomannane réduisait modestement le poids, comparé à un placebo ou à un simple régime. Le cholestérol total et le LDL, en même temps que l'insuline postprandiale et la glycémie, étaient réduits de façon significative lorsqu'il était pris avant les repas4.

Le chrome potentialise l'effet de l'insuline et diminue les envies irrésistibles d'hydrates de carbone

Le chrome est un minéral essentiel qui améliore la tolérance au glucose et l'insulino-résistance tout en abaissant les niveaux de sucre sanguin. Il pourrait également avoir un rôle bénéfique sur le profil lipidique : il réduit les niveaux du cholestérol LDL, du cholestérol total et des triglycérides, tout en élevant ceux du cholestérol HDL.

Le chrome s'oppose à l'élévation postprandiale du glucose sanguin

balanceLe chrome ne stimule pas le métabolisme et n'a pas d'action thermogénique. Par contre, il est capable de s'opposer à l'augmentation du glucose sanguin qui se produit lorsqu'un repas riche en hydrates de carbone à index glycémique élevé est consommé, aidant ainsi à prévenir le basculement du métabolisme en mode de stockage des graisses. Cela ne signifie cependant pas que pour perdre du poids, il suffit de prendre du chrome tout en continuant à manger régulièrement des repas riches en hydrates de carbone à index glycémique élevé. Une étude portant sur des patients traités pour un diabète de type II indique que la prise quotidienne de 1 000 mcg de chrome associée à une médication antidiabétique améliore davantage la sensibilité à l'insuline et le contrôle de la glycémie que le médicament seul. Le chrome a également réduit la prise de poids généralement associée à ce type de traitement et a diminué l'accumulation de graisses abdominales5.

Le chrome combat les envies de grignoter

Humeurs changeantes, envies irrésistibles de glucides… sont parfois les signes d'une dépression non identifiée qui peut s'accompagner d'une prise de poids. Une supplémentation en picolinate de chrome atténue ces tendances compulsives, la fatigue et la dépression en supprimant l'hypoglycémie. L'insuline peut en effet être le lien entre les envies de grignoter et la dépression. En augmentant la réponse de l'insuline, le chrome peut combattre la dépression et les envies de grignoter6.

 

Le chrome prévient la fonte musculaire

Un certain nombre de données suggèrent que le chrome favorise la perte de masse grasse et la rétention de la masse maigre musculaire. Des chercheurs autrichiens ont évalué les effets d'une levure de chrome et de picolinate de chrome sur la masse musculaire pendant et après une perte de poids causée par une restriction calorique de 8 semaines sur des patients obèses non diabétiques. La masse maigre des sujets prenant du picolinate de chrome a augmenté et leur masse grasse diminué.
Dans une étude croisée, contrôlée contre placebo, des chercheurs de l'université médicale de Georgetown ont montré, chez des femmes prenant pendant 8 semaines 600 mcg par jour de chrome lié à de la niacine, une perte significative de masse grasse alors que la masse maigre (les muscles) était épargnée.

La forskoline stimule la lipolyse

La forskoline est extraite de la plante Coleus forskohlii traditionnellement utilisée par la médecine ayurvédique dans le traitement d'un grand nombre de problèmes de santé, comme l'asthme, l'hypertension, l'eczéma, le psoriasis ou l'insuffisance cardiaque.

Une action sur la cascade lipolytique

La forskoline agit principalement en activant l'enzyme adénylate cyclase, augmentant ainsi l'adénosine monophosphate cyclique (cAMP) dans les cellules. Celle-ci appartient à une classe de substances, celle des messagers secondaires, impliquées dans la régulation cellulaire. Augmenter la cAMP cellulaire entraîne un grand nombre d'effets physiologiques et biochimiques. Entre autres, l'augmentation des niveaux de la cAMP a pour effet d'activer la protéine kinase dépendante de la cAMP qui à son tour active la lipase sensible aux hormones qui dégrade les graisses et les libère dans la circulation sanguine sous forme d'acides gras libres. Ce procédé est couramment appelé cascade cAMP ou cascade lipolytique7.

Des personnes obèses produisent moins de cAMP

balanceDes scientifiques du collège de médecine de l'université de l'État de Pennsylvanie ont observé que nombreuses personnes obèses avaient une production plus faible que la normale de cAMP. Par ailleurs, des études in vitro et sur l'animal ont montré que la forskoline stimule la lipolyse (la dégradation) des cellules graisseuses. Partant de ces données, des chercheurs ont émis l'hypothèse que la forskoline pourrait être un agent efficace de perte de poids, particulièrement chez des sujets ayant une production de cAMP perturbée. Une petite étude semble confirmer cette hypothèse : six femmes en surpoids ont pris 25 mg de forskoline (des gélules de 250 mg d'un extrait de forskohlii standardisé à 10 %) deux fois par jour pendant huit semaines. À la fin de l'étude, les sujets avaient en moyenne perdu 5 kg et leur pourcentage de masse grasse avait diminué de près de 8 %. Au cours de l'essai, les niveaux de pression sanguine ont également eu tendance à diminuer8.

La forskoline stimule la thyroïde

La forskoline a montré sa capacité à augmenter la production des hormones thyroïdiennes et à stimuler leur libération. Par ce biais, la forskoline renforce le métabolisme : cela pourrait être l'un des mécanismes par lequel elle favorise la perte de poids.

L'acide hydroxycitrique extrait du Garcinia cambogia agit sur les graisses et la satiété

Le péricarpe du fruit du Garcinia cambogia, ou tamarinier de Malabar, contient de l'acide hydroxycitrique (HCA), un acide organique proche de l'acide citrique qui agit sur l'absorption et la synthèse des graisses. Des études in vitro et chez l'animal indiquent qu'il inhibe l'action de l'enzyme ATP citrate lyase, essentielle à la lipogenèse.
En fait, le HCA inhibe le processus de conversion des hydrates de carbone en graisse en se liant à l'ATP citrate lyase. Il réduit de cette façon la production de triglycérides et de lipoprotéines basse densité tout en favorisant la formation de glycogène additionnel. Finalement, le HCA diminue la production et le stockage de graisse par l'organisme.

 

Super CitriMax® réduit le poids et l'indice de masse corporelle

Super CitriMax® est un ingrédient breveté constitué d'HCA lié à du calcium et du potassium dans une forme stable hautement biodisponible, totalement soluble, standardisée à 60 % d'acide hydroxycitrique (HCA). Le potassium est un minéral essentiel pour la production d'énergie et le métabolisme des graisses.

Deux études randomisées en double aveugle contrôlées contre placebo portant sur 90 sujets modérément obèses ont examiné les effets de Super CitriMax® pendant huit semaines. Les sujets ont été soumis à une alimentation apportant quotidiennement 2 000 kcal et ont suivi un programme d'exercice physique 5 jours par semaine. Les résultats ont montré que la prise quotidienne de 4 666 mg de Super CitriMax® apportant 2 800 mg de HCA diminuait l'appétit et réduisait la consommation alimentaire, inhibait la synthèse des graisses et augmentait la quantité de graisse brûlée, réduisait le poids corporel (trois fois plus que le régime et l'exercice seuls) et l'indice de masse corporelle tout en maintenant des niveaux sains de cholestérol.


Le HCA agit sur la satiété

Des études sur l'animal ont montré que le HCA entraîne une diminution de la prise de poids, principalement en réduisant la consommation alimentaire en accélérant l'atteinte de la satiété. Ainsi, la prise de 300 mg de HCA trois fois par jour pendant deux semaines a diminué l'énergie consommée en 24 heures de sujets en surpoids, induisant par ce biais une perte de poids9.
Soixante sujets modérément obèses (IMC supérieur à 26) ont suivi pendant huit semaines une alimentation apportant 2 000 kcal et ont pris quotidiennement un extrait de Garcinia cambogia, le même extrait associé à 400 mcg de chrome ou un placebo. À la fin de l'étude, le groupe sous placebo avait perdu 1,5 kg, celui prenant l'extrait de Garcinia, 4,53 kg et celui prenant l'extrait de Garcinia associé à du chrome, 5,69 kg. Dans les deux groupes supplémentés, les taux de cholestérol et de triglycérides ont diminué. La supplémentation a également accéléré l'atteinte du niveau de satiété10.

Les guggulstérones du Commiphora mukul régulent les cellules graisseuses

Les guggulstérones, extraits du Commiphora mukul, sont utilisés par la médecine ayurvédique depuis des milliers d'années pour traiter l'arthrite, l'inflammation, les fractures osseuses, le surpoids ou les troubles du métabolisme des lipides.
Les guggulstérones activent des enzymes lipolytiques et augmentent les niveaux de l'hormone thyroïdienne T3, probablement en augmentant la conversion dans le foie de la T4 en T3 et en stimulant directement la glande thyroïde. Leur capacité à stimuler la glande thyroïde pourrait expliquer en partie qu'ils puissent agir sur les niveaux de cholestérol et favoriser la perte de poids.

Des sujets ont suivi un programme de six semaines alliant régime, exercice physique et, pour une partie d'entre eux, la prise d'un supplément nutritionnel contenant des guggulstérones. Les sujets qui ont pris ce dernier ont perdu près de 5 kg de graisse contre seulement 1,5 kg pour ceux qui n'ont pas été supplémentés. Dans le même temps, l'activité de leur glande thyroïde a été augmentée de 8 à 10 %11.
Une étude cellulaire a examiné l'effet des guggulstérones sur les cellules graisseuses. Les résultats ont montré qu'ils exercent un effet antiobésité en inhibant la différentiation des pré-adipocytes, en induisant l'apoptose et en favorisant la lipolyse des adipocytes matures. Ils pourraient donc jouer un rôle important dans le traitement de l'obésité en régulant le nombre et la taille des cellules graisseuses12.

Le magnésium est indispensable à la régulation du glucose sanguin

Le magnésium participe à plus de 300 réactions métaboliques ; il est indispensable au métabolisme des lipides comme à la régulation du taux de sucre sanguin.
Le magnésium est impliqué dans un grand nombre de réactions enzymatiques indispensables à l'absorption du glucose par les cellules et à son métabolisme. Des déficiences en magnésium entraînent une résistance à l'insuline et des niveaux élevés de glucose.

On rencontre fréquemment des déficiences en magnésium chez les sujets obèses et diabétiques. Une carence expérimentale sévère en magnésium exerce un effet inhibiteur sur la sécrétion d'insuline. À l'inverse, l'administration de magnésium favorise ou restaure la sécrétion d'insuline. Une étude a ainsi montré qu'une supplémentation par voie orale pendant 16 semaines avec du magnésium chez des patients diabétiques ayant de faibles niveaux de magnésium restaure ces niveaux et améliore la sensibilité à l'insuline et le contrôle métabolique. Le magnésium participe au maintien en bonne santé des cellules bêta sécrétrices d'insuline dans le pancréas.

la L-carnitine intervient dans le métabolisme énergétique

La L-carnitine joue un rôle important dans le métabolisme énergétique : c'est l'un des transporteurs des acides gras à longue chaîne à travers les membranes des mitochondries, les centrales énergétiques de la cellule. Sans carnitine, les acides gras ne peuvent pas pénétrer facilement dans la mitochondrie qui les utilise pour produire l'énergie.

Des études suggèrent qu'une supplémentation en L-carnitine conduit à une augmentation significative de l'oxydation des graisses sans que la synthèse des protéines soit modifiée13. Des études sur animaux n'ont pas montré de perte de poids. Cependant, d'autres travaux sur des cellules humaines montrent que la L-carnitine augmente l'oxydation des graisses.
Une étude conduite sur des chiens en surpoids, tous alimentés de la même façon, montre qu'une supplémentation pendant 7 semaines avec de la L-carnitine a induit une perte de poids de 6,4 %, contre seulement 1,8 % dans le groupe placebo. La masse grasse a été réduite dans les deux groupes respectivement de 2,4 % et 4,6 %14.

L'extrait de café vert stabilise la glycémie et favorise la perte de poids

Le café vert contient des acides caféique, férulique et, surtout, chlorogénique qui ont un solide pouvoir antioxydant. Ils jouent également un rôle important dans la régulation des taux de sucre sanguin par leur capacité à inhiber la glucose-6-phosphatase, l'enzyme responsable de la production hépatique du glucose. Dans une étude portant sur 75 sujets volontaires en bonne santé, la prise quotidienne de 90 mg d'acide chlorogénique a diminué de 15 à 20 % les niveaux de glucose sanguin15. L'acide chlorogénique exerce également un effet antagoniste sur le transport du glucose et diminue son absorption par les intestins, réduisant ainsi la glycémie.
L'extrait de café vert semble favoriser la perte de poids en inhibant l'absorption du glucose provenant de l'alimentation et en diminuant son assimilation dans l'intestin grêle. Il semble également freiner la capacité du foie à produire du glucose.
Une étude clinique réalisée sur 50 personnes âgées de 19 à 75 ans a montré qu'un extrait de café vert pouvait induire une perte de poids. La prise quotidienne de 400 mg d'extrait pendant 60 jours a induit une perte de 5,7 % par rapport au poids initial des sujets dont l'indice de masse corporelle était supérieur à 25 au début de l'étude16.

Extrait de pissenlit (Taraxacum officinale)

Les principes actifs du pissenlit, la taraxacine, l'inuline, exercent une action directe sur la capacité de l'organisme à retenir l'eau. Le pissenlit a été introduit dans la pharmacopée américaine comme diurétique de 1831 à 1926. Son action diurétique fait qu'il est souvent inclus dans des formulations favorisant la perte de poids ou soulageant le syndrome prémenstruel. La commission E allemande a également approuvé son utilisation comme diurétique. Des études chez l'homme comme chez l'animal confirment que le pissenlit favorise la perte de poids17. Le pissenlit a également montré son efficacité chez l'animal et chez l'homme à stimuler la sécrétion biliaire.

L'extrait de houblon prévient la prise de poids induite par des repas riches en graisse

Des études indiquent que des extraits de houblon pourraient aider à prévenir la prise de poids induite par une alimentation riche en graisse. Des chercheurs japonais ont alimenté deux espèces de souris couramment utilisées comme modèle animal de diabète de type II avec une alimentation standard ou une alimentation riche en graisse contenant des isohumulones extraits de houblon. La supplémentation en extrait de houblon a réduit la prise de poids et amélioré la tolérance au glucose des animaux18.

La gomme d'acacia

La gomme d'acacia est une fibre alimentaire soluble qui favorise le transit intestinal. Une étude indique que l'ingestion de gomme d'acacia augmente le volume des selles de 15 à 30 % selon la dose absorbée chez de jeunes sujets volontaires. Elle a également une action bifidogène qui améliore le fonctionnement de l'intestin.



Retrouvez le produit relatif à cet article (Weight Loss Formula Nouvelle formulation) sur le site www.supersmart.com

 

-------------------------------------------------------------------------------------

Références :


1. Miyashita K., American Chemical Society Annual Meeting, San Francisco, 10-14th September 2006.
2. Miyashita K. et al., Fucoxanthin from edible seaweed, Undaria pinnatifida, shows antiobesity effect through UPC1 expression in white adipose tissues, Biochemical and Biophysical Research Communication, 332(2005)392-397.
3. Walsh D.E. et al., Effect of glucomannan on obese patients: a clinical study, Int. Obes., 1984, 8(4):289-93.
4. Vita P.M. et al., Chronic use of glucomannan in the dietary treatment of severe obesity, Minerva Med., 1992 Mar, 83(3):135-9.
5. Martin J. et al., Chromium picolinate supplementation attenuates body weight gain and increases insulin sensitivity in subjects with type 2 diabetes, Diabetes Care, 2006 Aug, 29(2):1826-32.
6. Docherty J.P. et al., Chrome picolinate linked with reduced carbohydrate cravings in people with atypical depression, J. Psychiatr. Pract., 2005 Sept, 11(5):302-14.
7. Morimoto C. et al., Relationships between lipolysis induced by various lipolytic agents and hormone-sensitive lipase in rat fat cells, J. Lipid. Research, 2001 Jan, 42(1):120-7.
8. Badmaev V. et al., Diterpene forskolin: a possible new compound for reduction of body weight by increasing lean body mass, Townsend letter fur Doctors and patients, 2001 June, 115.
9. Westerterp-Plantega M.S. et al., The effect of (-)-hydroxycitrate on energy intake and satiety in overweight humans, Int. J. Obes. Relat. Metab. Desord., 2002 June, 26(6):870-2.
10. Preuss H.G. et al., Effects of natural extract of (-)-hydroxycytric acid and a combination of HCA-SX okus niacin bound chromium and Gymnema sylvestre extract on weight loss, Diabetes Obes. Metab., 2004 May, 6(3):171-80.
11. Antonio J. et al., Effects of a standardized guggulsterones phosphate supplement on body composition in overweight adults: a pilot study, Current Therapeutic Research Clinical and Experimental, 1999, 60:2220-227.
12. Yang J.Y. et al., Guggulsterone inhibits adipocyte differentiation and induces apoptosis in 3T3-L1 cells, Obesity, 2008, 16, 16-22. doi:10.1038/oby.2007.24.
13. The effect of L-carnitine on fat oxidation, protein turnover and body composition in slightly overweight subjects, Metabolism, 2004 Aug, 53(8):1002-6.
14. Sunvold G.D. et al., Carnitine supplementation promotes weight loss and decreased adiposity in the canine, Proceedings of the XXIII World Small Animal Veterinary Association, October 1998, p.746.
15. Abidoff M.T., Special clinical report on effects of glucose-6-phosphatase on human subjects, Russian Ministry of Health, Moscow, 1999, unpublished study.
16. Dellalibera O. et al., Svetol, green coffee extract induces weight loss and increases the lean to fact mass in volunteers with overweight problems, Phytotherapy, vol. 4, n° 4, 2006 November.
17. Racz-Kotilla E., The action of taraxacum officinale on body weight and diuresis of laboratory animals, Planta Med., 1974, 26:212-7.
18. Yajima H. et al., Prevention of diet-induced obesity by dietary isomerized hop extract containing isohumulones, in rodents, Int. J. Obes., Lond., 2005 Aug, 29(8):991-7.

 

Télécharger le pdf contenant cet article Format PDF
Commander les nutriments évoqués dans cet article
CLA 800 mg

Un complément d’acide linoléique conjugué (CLA) de haute qualité pour l’équilibre corporel

us.supersmart.com
Coleus Forskohlii 100 mg

Un extrait de l’herbe ayurvédique Coleus forskohlii pour la gestion du poids

us.supersmart.com
Metadrine™

Une formule thermogénique surpuissante pour stimuler la perte de poids

us.supersmart.com
Crominex® 3+

Une forme optimale de chrome enrichi en acide fulvique et en antioxydants naturels

us.supersmart.com
Weight Loss Formula

Une formule naturelle riche en Commiphora, qui contribue à la perte de poids

us.supersmart.com
A découvrir aussi
05-08-2016
Maigrir sans lever le petit doigt
Voici une solution simple pour brûler des calories sans devoir bouger ou faire des séries d'exercices épuisants. Les chercheurs ont découvert que le corps augmentait...
Lire plus
10-05-2016
J'ai tout essayé, impossible de maigrir
Si vous cherchez à perdre du poids sans y parvenir, c'est sans doute qu'il vous manque un ingrédient. Cet ingrédient, ça peut-être une bonne flore...
Lire plus
06-07-2019
Médecine ayurvédique : les multiples bienfaits du...
Si vous ne connaissez pas encore le gymnéma, cette plante médicinale va vous surprendre par ses nombreux bienfaits pour la santé. Plante grimpante originaire d’Asie,...
Lire plus
Suivez-nous
Sélectionnez la langue de votre choix
frenes

Gratuit

Merci de votre visite, avant de partir

inscrivez-vous au
Club SuperSmart
Et bénéficiez
d'avantages exclusifs:
  • Gratuit : la publication hebdomadaire scientifique "Nutranews"
  • Des promotions exclusives aux membres du club
> Continuer