Accueil  >  Multivitamines  >  Indispensables multivitamines - Multivitamines
16-02-2016

Indispensables multivitamines

Multivitamines De nombreuses études récentes ont tenté de prouver que les vitamines et suppléments n'avaient pas d'effet positif sur notre santé. Certains sont même allés jusqu'à prétendre que leur prise pouvait être dommageable.

La réalité est que la plupart d'entre nous ne peut obtenir les vitamines et nutriments nécessaires dans les aliments uniquement. D'après une étude publiée en janvier 2015 dans le Journal of the American College of Nutrition, environ 40% des adultes sont carencés en vitamines A, C, D, E, calcium et magnesium.

Ceux d'entre nous qui sont informés et qui ont les moyens de le faire, font tous les efforts possibles pour avoir une alimentation variée et équilibrée et un style de vie sain. Malheureusement, en dépit de nos efforts, des années d'épuisement des nutriments se trouvant dans les sols utilisés par l'agriculture, tout comme l'emploi d'engrais et de certaines techniques agricoles, font que notre alimentation est incapable de nous apporter autant de nutriments qu'il le faudrait.

Les sols sont trop épuisés

Des statistiques publiées lors du « Sommet de la terre » des Nations Unies de 1992 indiquent que le pourcentage moyen d'épuisement des sols en minéraux atteint 85 % en Amérique du Nord et 72 % en Europe (d'après les modifications de la composition des sols mises en évidence par comparaison avec des données rassemblées en 1936).
En 2004, une étude1 a examiné les récoltes de quarante-trois jardins potagers type et a comparé les données rassemblées en 1950 avec celles collectées en 1999 pour les mêmes treize nutriments. Six des treize nutriments testés avaient diminué de façon statistiquement significative et les chercheurs ont souligné les différences entre la production et le contenu en nutriments. Même des productions biologiques sans pesticides ne peuvent nous apporter les nutriments qu'elles ne contiennent pas.

La multivitamine, pierre angulaire de tout régime nutritionnel

Linus Pauling (double prix Nobel de médecine), lorsqu'il s'est exprimé au cours du 74e congrès des États-Unis, a dit : « On peut faire remonter chaque affection et chaque maladie à une déficience organique en minéral trace. Étant donné qu'il n'existe pas de possibilité immédiate que notre alimentation retrouve son contenu nutritionnel du passé et face à la détérioration de l'ensemble de la santé que l'on observe dans le monde, la multivitamine doit conserver son statut de pierre angulaire de tout régime nutritionnel. »

Recommander une multivitamine

Pour le Dr Jeffrey Blumberg, Directeur du laboratoire de recherche sur les antioxydants, au centre de recherche Jean Mayer USDA en nutrition humaine de la Tufts University : « les soins de santé sont devenus tellement chers. Comment faire baisser les coûts des soins de santé ? Eh bien, chacun comprend que prévenir la maladie en premier lieu serait moins coûteux qu'essayer de la traiter une fois qu'elle s'est déclarée. Je pense que c'est une très courte étape pour réaliser que la nutrition est ici un joueur d'importance critique. Et la nutrition ce n'est pas juste des calories. Actuellement, tout le monde s'inquiète de l'obésité qui augmente très certainement le risque d'un grand nombre de maladies chroniques. Il faudra bien à un moment donné que les gouvernements reconnaissent qu'il existe des options : recommander une multivitamine - et c'est vraiment peu coûteux ».

Une multivitamine : la meilleure chance d'avoir une santé et un fonctionnement métabolique optimaux

Comme il n'existe pas de solution immédiate pour que nos sols regagnent leur ancien contenu en minéraux, la supplémentation est simplement devenue une nécessité dans le monde d'aujourd'hui.
Le Dr Jonathan Wright, MD, un des plus grands experts mondiaux en médecine nutritionnelle, est très précis sur ce sujet. Il nous présente deux stratégies pour avoir une nutrition optimale :
1. S'assurer qu'avant de naître nous sélectionnons des parents, des grand-parents et des arrière-grand-parents qui aient eu une alimentation constituée entièrement d'aliments complets provenant de l'agriculture biologique, avec 100 % de protéines provenant d'animaux élevés en plein air et de poissons sauvages, et cela pendant toute leur vie.
Explication : Des études ont montré que nourrir les mères d'animaux avec une alimentation déficiente en nutriments peut entraîner des dysfonctionnements du système immunitaire et d'autres systèmes qui resteront détectables pendant les trois générations suivantes, même si celles-ci suivent une alimentation totalement remplie de nutriments (mais pas de supplémentation). Même si vous ou moi avons une alimentation « parfaite », si nos mères, nos grand-mères ou nos arrière-grand-mères étaient déficientes en nutriments, nous pouvons toujours avoir des problèmes de santé sensibles à la supplémentation qui remontent à au moins une génération.
2. Remontons le temps et revenons aux siècles où toute l'alimentation humaine était biologique par nature, provenant d'animaux élevés en plein air et sauvages, à une époque où les aliments étaient disponibles en quantités et variétés suffisantes pour assurer une vie humaine saine.
Explication : On sait bien que dans le monde entier les sols utilisés par l'agriculture depuis des années sont appauvris en de nombreux minéraux-trace. Il est également bien connu que les engrais (nitrates, phosphates et potassium) ne contiennent pas tous les éléments nécessaires à la santé optimale des plantes. Il est tout aussi patent que les herbicides, pesticides et autres produits chimiques agricoles sont préjudiciables à une santé optimale. De nombreux aliments sont transformés et raffinés, les nutriments clés en étant enlevés, et/ou font l'objet d'ajout de sucres, de sel, d'acides gras trans et d'autres ingrédients néfastes pour la santé. Récemment, des aliments génétiquement modifiés (OGM) ont été ajoutés à l'offre alimentaire. On a déjà observé dans des expériences animales qu'ils peuvent causer des maladies et des décès.
Le Dr Jonathan Wright conclut que les stratégies 1 et 2 étant impossibles, il est évidemment nécessaire de prendre un supplément associant des vitamines et des minéraux pour détenir les meilleures chances d'avoir une santé et un fonctionnement métabolique optimaux.

Les multivitamines préserveraient les télomères

Les bénéfices d'une supplémentation avec des multivitamines vont bien au-delà de la simple compensation de déficits alimentaires. Elle peut réellement préserver la vie. Le Dr Honglei Chen, chef du groupe vieillissement et neuro-épidémiologie à l'Institut américain des sciences de santé environnementales, a établi que l'usage de multivitamines est associé chez les femmes à des télomères plus longs. Les télomères, à l'extrémité des chromosomes, raccourcissent avec chaque division cellulaire. Lorsqu'il n'y a plus de télomère, la cellule ne peut plus se diviser. En d'autres termes, plus le télomère est long, plus la cellule vit longtemps. En fait, la prise de multivitamines pourrait ralentir le processus de vieillissement.
Cette étude2 a consisté à analyser les données provenant des 586 premiers participants de la Sister Study (étude des sœurs), une étude prospective de cohorte en cours portant sur les sœurs en bonne santé de patientes ayant un cancer du sein. Le Dr Chen a constaté que les utilisatrices de multivitamines avaient en moyenne des télomères 5,1 % plus longs. Cela correspond à une réduction de la perte de télomère liée à l'âge d'environ 9,8 années. Ce sont des utilisatrices de multivitamines de longue date (plus de cinq années) qui ont montré ces effets bénéfiques. Fait révélateur  : la consommation de micronutriments dans les aliments n'était généralement pas associée à la longueur des télomères, excepté pour les vitamines C et E.
Les avantages de la prise régulière et de longue durée de multivitamines sur une consommation sporadique apparaissent dans de nombreuses études. En 2009, l'une d'entre elles a démontré que la prise régulière et sur le long terme (plus de dix ans) de multivitamine et de vitamine E était associée à une diminution de 16 et 28 % du risque de mourir de maladie cardio-vasculaire. Et dans une étude3 de 2003 sur la prise de multivitamines et le cancer colorectal, Eric J. Jacobs concluait que l'utilisation de longue durée, et non une utilisation récente, d'une multivitamine avait un effet bénéfique sur le risque de cancer colorectal.

Des bénéfices multiples

Une autre étude, publiée en janvier 2015 dans le journal Postgraduate Medicine, tend à prouver que 68,000 cancers par an pourraient être prévenus par la prise quotidienne d'un multinutriment. Cette étude randomisées en double aveugle, qui portait sur des hommes uniquement, a permis de baisser le risque de cancer de 27% chez les sujets avec des antécédents de cancer et de 8% chez les autres.
Une étude4 suédoise a montré que prendre un supplément de multivitamines pourrait, à long terme, se traduire par une réduction de 40 % du risque d'infarctus du myocarde. Les chercheurs ont suivi 34 000 femmes de 49 ans et plus pendant une dizaine d'années. Les auteurs de l'étude ont souligné que l'importance de l'effet protecteur était fonction de la durée de la prise de multivitamine. Les femmes qui en avaient pris durant au moins cinq ans bénéficiaient d'une réduction de risque de l'ordre de 18 % alors que ce pourcentage montait à 40 % chez celles qui en avaient pris durant dix ans.
Les multivitamines font beaucoup plus que simplement soutenir notre bien-être physique. Une étude randomisée, en double aveugle et contrôlée contre placebo, portant sur 215 hommes en bonne santé, âgés de 30 à 55 ans, a montré qu'un supplément de multivitamines et minéraux pouvait améliorer l'humeur et les performances mentales tout en réduisant le stress et la fatigue. Le principal chercheur de cette étude, le professeur David Kennedy, a commenté ainsi ses résultats : «  Ici, l'idée était que les hommes testés jouissaient d'un statut nutritionnel classique. Cependant, le fait même que la supplémentation avec des vitamines B et C et des minéraux ait été capable d'améliorer l'humeur, la cote de santé mentale, la vigueur et les performances indique que la cohorte devait avoir un statut micronutritionnel loin d'être optimal au début de l'étude.  »
D'autres études montrent les effets bénéfiques d'une supplémentation en multivitamines. Parmi elles, une étude chinoise a démontré les effets positifs de la prise de multivitamines sur le poids corporel et le cholestérol LDL chez des sujets obèses (February 2010, Wang et al.) et, en 2006, une autre étude a indiqué que la prise de multivitamines au moment de la conception réduisait le risque de prééclampsie (Lisa M. Bodnar et al.).

Choisir une multivitamine

S'il existe sur le marché de nombreuses formules contenant de multiples nutriments, peu d'entre elles ont fait l'objet d'une analyse scrupuleuse de leur efficacité et de leur pureté. De nombreuses formules contiennent seulement les vitamines à des doses limitées aux apports quotidiens recommandés définis par les instances de santé. Si ces apports recommandés peuvent suffire à prévenir des maladies comme le scorbut, de nombreuses études ont démontré que favoriser une santé optimale nécessite des nutriments dans des quantités dépassant de loin les apports quotidiens recommandés. La recherche a également démontré que l'organisme utilise plus facilement certaines formes de vitamines et de minéraux que d'autres. De nombreuses combinaisons de vitamines et minéraux que l'on trouve sur le marché utilisent les formes les moins onéreuses de vitamines et de minéraux. Elles sont difficiles à absorber et à utiliser et n'apportent donc qu'un soutien nutritionnel marginal. Lorsque l'on fait le choix d'un supplément multivitaminique, il faut sélectionner non seulement des nutriments à forte potentialité mais aussi des formulations définies pour une absorption et une utilisation optimales par l'organisme.



Références :
1. Donald R. Davis, PhD, FACN, et al., « Changes in USDA Food Composition Data for 43 garden crops, 1950 to 1999 », Journal of the American College of Nutrition, vol. 23, n° 6,669-682 (2004).
2. Dr Honglei Chen et al., AJCN. First published ahead of print March 11, 2009 as doi : 10.3945/ajcn.2008.26986. « Multivitamin use and telomere length in women ».
3. Eric J. Jacobs et al., « Multivitamin use and colorectal cancer incidence in a US cohort : does timing matter? », Am. J. Epidemiol. 2003 ; 158:621-628.
4. Rautiainen S., Akesson A. et al., « Multivitamin use and the risk of myocardial infarction : a population-based cohort of Swedish women », Am. Clin. Nutr. 2010 Sept. 22.
Commander les nutriments évoqués dans cet article
Daily Booster

Un excellent complexe nutritionnel, riche en composés synergiques

us.supersmart.com
Daily 3®

La formule multivitaminée la plus complète que l’on puisse prendre en une seule gélule.

us.supersmart.com
Daily 6®

Une version enrichie ​de la célèbre formule multivitaminée Daily 3

us.supersmart.com
Life Extension Mix™

Une formule multivitaminée et antioxydante de très haute qualité

us.supersmart.com
A découvrir aussi
06-12-2017
Multivitamines : des atouts pour la flore...
Très étudiée ces dernières années, la flore intestinale est aujourd’hui connue pour ses nombreux rôles au sein de l’organisme. Néanmoins, de plus en plus d’études...
Lire plus
28-03-2018
Comment as-tu pu manger ça ?
Soupes en sachet, jambon intégralement reconstitué, plats tout préparés insipides et gorgés d’additifs, desserts archi-sucrés au lait en poudre… Dans quelques décennies, nos petits-enfants risquent...
Lire plus
08-11-2017
Devenir végétarien ou vegan : quel impact...
Quel meilleur moment pour adopter une alimentation plus respectueuse de la planète que le mois de novembre ? Il s’agit en effet du Mois Mondial...
Lire plus
Suivez-nous
Sélectionnez la langue de votre choix
frenes

Gratuit

Merci de votre visite, avant de partir

inscrivez-vous au
Club SuperSmart
Et bénéficiez
d'avantages exclusifs:
  • Gratuit : la publication hebdomadaire scientifique "Nutranews"
  • Des promotions exclusives aux membres du club
> Continuer